Grandir sans tétine

IMG_1669
Si vous me suivez sur mon compte Instagram (Ema.andco) vous savez que Chloé va faire sa toute première rentrée des classes en septembre prochain.

Lors de la réunion d’information, on nous a expliqué que pour des raisons d’hygiène, seul un doudou par enfant sera accepté à l’école. Pas de tétine et aucune dérogation possible.

Il était donc temps pour nous d’accompagner Chloé pendant cette période de grandes vacances qui arrivait pour lui apprendre à grandir sans sa tétine. Elle ne la prenait pas beaucoup mais tout de même, dès qu’elle était fatiguée, elle allait dans sa chambre prendre ses doudous et sa tetine et surtout elle ne savait pas s’endormir sans, sauf en cas de grosse fatigue en voiture.

Pour son plus grand frère, nous lui avions expliqué que le jour de ses 3 ans il devrait jeter sa tétine car il était devenu grand. Les premières nuits ont été très très compliquées, plusieurs réveils, beaucoup de larmes … 10 ans après nous nous en souvenons toujours et nous ne voulions pas revivre cela avec Chloé.

Mais d’un autre côté, j’avais hâte que Chloé apprenne à grandir sans ses tétines, premièrement car elle a encore du mal avec certains sons au niveau de la prononciation et secondement pour les raisons évoquées plus haut.

Comment l’avons nous préparé ?

Lorsque nous allions chercher son frère à l’école primaire, je lui ai fais à plusieurs reprises la remarque que les enfants qui sortaient de l’école n’avaient plus de tetine car ils étaient grands et apprenaient pleins de choses en parlant entre eux et avec la maitresse. Et à l’inverse quand je la déposais à la créche, je lui montrais les plus petits qui arrivaient avec leurs parents et qui avaient besoin de leur tétine car ils étaient encore petits. Dans cet esprit là, courant Juin nous lui avons expliqué que bientôt elle allait, elle aussi aller à l’école, et donc quitter la crèche et que de ce fait, nous allions laisser les tétines à la crèche car elle n’en aurait plus besoin. Petit à petit l’idée a fait son chemin, je n’insistait pas.

Et puis le Jour J :

Dernière matinée à la crèche, pincement au coeur pour moi, mon bébé devient grand. A la fin de la matinée, au moment du départ, elle a dit au revoir à toutes ses auxiliaires et sur le chemin du retour je lui ai dis qu’elle était maintenant une grande qui allait bientôt aller à l’école. Nous avons déjeuné et puis vint le moment de la sieste et bien évidement elle m’a demandé sa tetine. Patiemment je lui ai tout ré expliqué. Elle a pleuré en me la demandant (C’est la qu’il faut être bien armée et ne pas craquer), je lui ai fais un gros câlin et je lui ai proposé d’écouter l’histoire de sa boite à histoire avec elle à coté de son lit. A la fin de l’histoire je suis partie, elle ne pleurait plus et à fait sa sieste sans histoire. J’étais extrêmement fière d’elle car au final elle prenait plutôt bien la chose. La journée à continuée et le moment du coucher à été dans la même lancée. Maman tétine ? J’ai pris le temps de lui ré expliqué, nous avons doublé la dose de câlins et la nuit fût sans encombres, pas un seul réveil. Nous n’en revenions pas.

Les journées suivantes ont été dans le même état d’esprit, explications et câlins. Nous avons été impressionné par sa capacité à passer à autre chose, une nouvelle étape dans sa vie de petite fille.

D’elle même maintenant elle dit, moi je suis une grande fille.

Les tétines sont soigneusement rangées dans un joli pochon dans sa boîte à souvenirs.

Et vous, vous avez fait comment ?

Les bons outils pour préparer et réusir sa rentrée

IMG_0879 A quelques jours des vacances scolaires, j’ai pu assister ce matin à la journée portes ouvertes presse de la société Oxford. Et je ne sais pas vous, mais moi, quand j’étais élève puis étudiante, j’adorais aller choisir mes nouvelles fournitures scolaires et préparer la rentrée. Aujourd’hui, je prends toujours autant de plaisir quand je reçois la liste des enfants à aller choisir avec eux ce dont ils ont besoin et cette année la rentrée pour la première fois sera la rentrée des trois enfants, collège, primaire et maternelle.

Donc ce matin, j’ai découvert l’application Scribzee by Oxford qui existe pourtant depuis 3 ans. Cette application gratuite permet de scanner ses notes (prise via les cahiers, blocs et post-its Oxford), de les classer, d’évaluer ses connaissances et bien d’autres encore… De quoi réviser en toute sérénité et hyper bien pensé pour nos collégiens, lycéens et étudiantS qui ont tout dans leur téléphone. Quand je pense aux heures que j’ai passé à faire de belles fiches de révisionS ou à recopier mes leçons pour les apprendre …IMG_0899

Coté nouveautés produits, nous ne sommes pas en reste non plus :

  • Les agendas, certains ont été pensé avec l’aide des utilisateurs de l’application Scribzee, la marque a écouté les besoins et goûts de ses utilisateurs. J’ai eu un vrai coup de coeur pour l’agenda Lollie, girly à souhait, un coté agenda et de l’autre côté une partie note/journal intime avec des stickers. Bref je l’ai pris pour moi et j’ai tellement hâte de m’en servir.
  • Les chemises à élastiques 3 rabats existent maintenant dans 20 couleurs différentes, et sont plus résistantes, de quoi bien s’organiser en cours mais aussi à la maison dans le traitement des papiers.
  • Les cahiers multi-notes avec intercalaires repositionnables et pages perforées existent en 4 couleurs (Vert, jaune, rouge et gris)
  • Les cahiers Easy Book 3 en 1, différents formats à spirales renforcées, avec à l’intérieur deux pochettes, une sur le devant pour un rangement rapide et une sur le fond du cahier, de grande capacité, qui sert de marque page.
  • Le trieur Top file, encombrement réduit avec ses 8 ou 12 compartiments. Un trieur dans le sac au lieu d’avoir chaque cahier.
  • Des nouvelles fiches bristol compatibles avec l’application Scribzee qui reconnait la couleur des fiches et les classes en fonction.

Passez de bonnes vacances parce qu’à la rentrée vous n’avez plus d’excuses pour être au top !

 

Nouvelle collection : Disney Emotions

IMG_9484J’ai eu la chance d’être conviée ce matin, à la conférence Disney en compagnie d’Isabelle Filliozat, pour le lancement des quatre premiers livres de la collection Disney Emotions : La colère, la jalousie, la peur et la joie.

Isabelle Filliozat, pour ceux qui ne la connaissent pas, est psychothérapeute, spécialiste des émotions et de l’éducation positive. Elle signe donc aujourd’hui, avec Disney, quatre premiers livres sur les émotions. Chaque livre reprend une histoire culte d’un dessin animé Disney en mettant en avant une émotion.IMG_9483

Le vert : La Jalousie avec Toys Story

Le rouge : La colère avec Vice Versa

Le jaune : La joie avec Mickey et ses amis

Le bleu : La peur avec Monstres et Cie

Le format du livre est particulièrement interessant, car il a un double usage. Vous avez la première partie, à destination des enfants, avec l’histoire qui mets l’émotion en évidence. Puis, à la fin du livre, vous avez une seconde partie, à la destination des parents ou professionnels de l’enfance, avec des idées et des conseils. Enfin, pour finir, dans chacun de ces livres, vous avez également un cahier d’exercices pratiques pour les enfants qui traite de chaque émotion.

IMG_9478

Ces livres s’adressent aux enfants à partir de 4ans et Isabelle Filliozat nous expliquait ce matin l’importance de montrer aux enfants que les émotions ce n’est pas que dans les livres. Les enfants doivent apprendre à les reconnaître dans leur quotidien pour mieux les affronter. A nous parents, de les interroger en leur posant des questions : A ton avis le petit garçon, là, il ressent quoi ? La dame là ? Elle est comment ?

Pas facile pour nos plus petits de comprendre et maitriser leurs émotions, et pas toujours évident pour nous parents de les accueillir avec patience et bienveillance.

IMG_9479

 

Collection à découvrir en magasin dès le 29 mai 2019 au prix de 8,95 euros chacun, aux éditions Hemma.

Je vous laisse on m’attend pour la lecture …

La collection s’agrandira en Septembre 2019 avec deux nouveaux titres : L’amour avec la Reine des neiges et La tristesse avec La Haut.

Besoin d’idées pour la déco d’un événement ?

IMG_9410Avec le retour des beaux jours, les cérémonies reviennent en masse. Vous êtes, d’ailleurs peut être en train de réfléchir à la décoration d’un évènement.

Dimanche dernier, c’était la première communion, de mon fils cadet, et j’ai eu beaucoup de questions sur ma déco suite à mes stories et posts sur mon compte Instagram (http://www.intagram.com/ema.andco)

Voici donc toutes les explications :

Le choix du thème ?

Je voulais quelque chose de sobre et naturel, donc plutôt que de réfléchir à un thème, j’ai d’abord pensé à des couleurs; du beige, vert et du blanc et en même temps j’ai regardé les faire-part dans ces couleurs.

Le faire part à été la base de mon thème, j’ai ensuite travaillé autour de ce dernier en gardant les couleurs et mon inspiration autour des matières naturelles et de la nature.

IMG_9279Pour les boites à dragées : J’ai commandé des petites boites kraft chez Wesco, à l’intérieur les dragées étaient dans des petits sachets en organza blanc de chez Tati. Pour fermer la boite, j’ai utilisé du ruban en satin de chez Zodio et pour finir sur chaque boite, j’ai collé un autocollant que j’ai fait réaliser sur le site Vistaprint, en reprenant toujours le visuel du faire part à savoir une branche de feuille type branche d’Olivier.

Pour la vaisselle : J’ai opté pour des assiettes et verres en carton couleur kraft de chez Sostrene Grene sur lesquels j’ai collé les mêmes étiquettes personnalisées que sur les boites à dragées pour un ensemble harmonieux. 

IMG_9301

Pour les cadeaux Parrain/Marraine/Grand Parent : Je suis partie sur des bougies blanches de chez Sostrene Grene sur lesquelles j’ai également collé une étiquette personnalisée. 

Pour la déco du buffet : Le repas du midi était au restaurant, mais dans l’après midi nous servions une pièce montée à la maison, pour prolonger l’événement et profiter de nos proches. Ma déco de buffet vient essentiellement de magasins comme Action pour les caisses en bois, comme La foir’fouille pour le support à dragées, Zodio pour les rondins de bois, la fontaine à boisson, le centre de table … en cherchant bien vous trouverez beaucoup de choses de bon goût à bas prix dans ces enseignes.

Pour les fleurs : Encore une fois, je voulais rester dans les mêmes couleurs, je suis donc partie sur du Gypsophile, de l’Eucalyptus, du Lisianthus … que du blanc et du vert. J’avais un gros bouquet pour le buffet et les mêmes en plus petit pour disposer dans la maison.

Des cadeaux pour le communiant : Oui car c’est souvent un casse tête alors voici une petite liste d’idées : une montre, un appareil photo, un lecteur MP3, jeux de société, vêtements …

Voici quelques pistes qui je l’espère vous aiderons et si besoin n’hésitez pas à me contacter ici ou sur mon compte Instagram.

Bye bye les couches …

La propreté, Grande étape !

IMG_6745

Il parait que certains enfants sont prêts à 18 mois, chez nous, cela n’a pas été le cas ni pour les garçons ni pour Chloé.

Je me souviens d’ailleurs, qu’au rendez-vous des 3 ans, chez la pédiatre, Chloé portait encore des couches. La pédiatre l’a vu et m’a dit : « Elle ne va pas du tout sur le pot ? » Je lui ai répondu qu’elle y allait quand je lui proposais mais que d’elle-même, elle ne demandait jamais à y aller. Elle m’a répondu, elle n’est pas prête mais dans le coup, elle fera certainement tout d’un coup (jour et nuit)… J’étais sceptique, voire très sceptique…

En soit, le fait qu’elle ne soit pas encore « propre » ne me posait pas vraiment de problème, à part peut être les remarques des gens du type : « Ah bon elle n’est pas « propre » ? » « Mais elle a quel âge ? » « Tu devrais être plus ferme » …

Elle savait très bien se retenir, et lorsque nous lui disions « On va sur le pot », elle faisait quasiment chaque fois quelque chose. Le fait qu’elle ne demandait jamais me posait plus de problèmes. Ressentait-elle son envie d’aller aux toilettes ? Pourquoi ne demandait-elle jamais ? ….

Elle allait à la crèche plusieurs fois par semaine et souvent quand les autres enfants se rendaient aux toilettes, elle les accompagnait et en profitait pour faire quelque chose mais dans les faits si on ne lui en parlait pas, elle faisait sans aucune gêne dans sa couche.

Je ne voulais surtout pas lui mettre de pression et je voulais attendre qu’elle soit prête en respectant son rythme, mais en même temps je voulais l’accompagner dans cette nouvelle étape.

Un matin, je me suis dit que j’allais la mettre en culotte et que nous verrons bien. Toutes les heures je l’ai accompagné aux toilettes et elle a fait systématiquement ou presque, c’est venu comme ça. Tout simplement, tout naturellement… Petit à petit, je l’ai laissé gérer son envie et ses besoins d’elle-même.

En quasiment une semaine, elle est devenue propre de jour comme de nuit. Un peu comme si elle l’avait toujours été… Son pot est à disposition dans la salle de bain pour respecter son intimité, elle y va seule ou parfois demande de l’aide.

Je crois que dans le fond un enfant devient propre quand IL le décide. Je ne regrette pas d’avoir pris le temps pour cette étape, cela s’est fait dans la douceur, à son rythme et si c’était à refaire, je ferai pareil.

Ecoutez vous et écoutez votre enfant, dans le fond c’est vous qui le connaissez le mieux.

Notre rendez vous chez une Kinésiologue

Kiné quoi ? Voila la réaction de mon fils cadet de 10 ans quand je lui ai dit que j’avais pris rendez vous pour lui chez une Kinésiologue.

IMG_5316

Pour qui ? Pour quoi ?

Après avoir lu plusieurs avis encourageants, j’ai eu envie de tester pour essayer, de voir si cela pouvait lui apporter quelque chose.

Nous avons appris à la fin de l’été dernier quelque chose que nous savions déjà au fond de nous, notre fils est un enfant dit « précoce » avec son lot de traits propres à ces enfants (hypersensibilité, décalage avec les enfants de son âge, impertinent, beaucoup de mal avec les règles, sans cesse en action ou en réflexion …)

La kinésiologue avec qui j’ai pris  rendez vous connaît bien ces enfants là car elle y a été elle même confronté avec sa propre histoire familiale. Cela m’a aidé à franchir le pas car je savais qu’elle allait comprendre ce que j’allais lui expliquer.

Déroulement de notre premier rendez vous :

Dans un premier temps nous avons échangé sur le quotidien de mon fils, des questions pour lui, pour moi, mes attentes, ce qui me gêne au quotidien, ce que lui veut, comment il se voit par rapport aux autres enfants, sa place dans la fratrie… C’était un moment agréable où nous avons pris notre temps, où je me suis sentie écoutée et comprise. Mon fils lui était content qu’on s’intéresse à lui différemment.

La deuxième partie du rendez-vous, elle lui a proposé de l’accompagner dans la pièce à côté et de s’allonger. Elle lui a expliqué qu’elle allait tester ses muscles afin de relier les émotions au corps. Il s’agit de tests de résistance, lui devait pousser par exemple son bras dans un sens pendant qu’elle le poussait dans l’autre sens. Ce test permet d’établir un bilan des aspects énergétiques et émotionnels et de définir le lieu d’action.

Elle a fait cela pour l’ensemble de son corps et verdict plus de la moitié des muscles testés n’étaient pas résistants ou du moins pas suffisamment. Elle nous a également expliqué que l’énergie de son cerveau droit ne circulait pas bien ou pas suffisamment avec son cerveau gauche. Elle lui a montré des exercices à reproduire à la maison pour favoriser ces échanges. Elle a ensuite procédé à une équilibration générale avec de faire disparaître ou diminuer son mal-être. Peu de temps après elle a refait le test musculaire et c’était vraiment spectaculaire car l’ensemble de ses muscles répondaient favorablement. J’avoue que j’ai été bluffé…

Elle lui a également donné beaucoup de conseils comme par exemple que faire en cas de colère, comment traverser cette période en accueillant les émotions dans son corps.

Pour finir elle lui a prescrit des Fleurs de Bach à prendre dans de l’eau trois fois par jours pendant une dizaine de jours pour l’accompagner dans la gestion de ses émotions.

Bilan de cette première séance :

J’ai été très impressionné par le test musculaire, notamment à la différence entre celui du début de la séance et celui de la fin, son corps répondait de manière complètement différente.

Notre rendez-vous était il y a deux semaines et dans notre quotidien je ne vois pas encore de changement, par contre lui a des clefs pour gérer ses émotions différemment et les comprendre.

Nous avons un prochain rendez vous dans 4 semaines.

Pour qui ? Pour quoi ,

Pour tous, à partir de 5 ans et pour quoi ? Pour gérer différemment ses émotions, parce que notre corps garde en mémoire nos traumatismes et que cela génère du stress sous différentes formes

Grande anxieuse, j’envisage également de prendre rendez-vous pour moi.

Et vous, avez-vous déjà testé ?

Un après midi au Zoo du Bois d’Attilly (77)

img_0195.jpg

Le zoo se situe à Ferolles-Attilly à 25 kilomètres de Paris et il est ouvert toute l’année. Vous y trouverez 300 Animaux, 75 espèces de mammifères et d’oiseaux répartis sur un vaste domaine arboré et bien entretenu.

Nous avions connu ce parc il y a déjà quelques années et nous avons été agréablement surpris de le revisiter. Le zoo à changé de propriétaire en 2016 et le changement est vraiment visible, les animaux sont bien traités et le parc en pleine rénovation. On sent une nette amélioration du bien être des animaux, certaines parties sont encore en cours de rénovation et d’autres projets vont également voir le jour comme le réaménagement de l’enclos des Chimpanzés ou la construction d’une nouvelle volière. De nombreuses naissances ont eu lieu récemment et les enfants ont été ravi de découvrir les petits. Chloé a adoré nourrir les herbivores grâce au sachet de granules vendu à l’entrée.

L’après midi, vous pouvez assister aux goûters de certains animaux avec leurs soigneurs qui prendront le temps d’échanger avec vous. Il y a notamment le goûter des Loups, des Chimpanzés, des Hippopotames et des Suricates.

Sur place vous trouverez également un snack, des aires de pique-nique et une aire de jeux.

Un grand bravo à la nouvelle équipe, que de chemin parcouru ! Il reste encore de quoi faire mais c’est un vrai plaisir de venir dans ce parc familial à quelques pas de chez nous.

Envie de découvrir par vous même ? Restez connectés sur ma page Instagram @ema.andco, un concours arrive cette semaine pour gagner vos invitations.

Plus d’informations sur leur site internet www.zoo-attilly.fr